Laissons le vent tourner les pages...

Laissons le vent tourner les pages ...

L'herbe était parsemée de petites pierres blanches et quelques oliviers bas y poussaient. L'après-midi était d'un jaune éclatant. Je m'assis dans l'herbe, sous un des petits arbres, dont les branches n"étaient guère loin de ma tête, et je me reposai en regardant Avignon de l'autre côté du Rhône. C'était très doux, très tranquille et très agréable, bien que je ne sois pas certain que ce fût tout ce que je me serais attendu à trouver dans une semblable combinaison d'éléments : le mur d'une vieille cité comme toile de fond, un baldaquin d'oliviers et, comme couche, la terre provençale.
Henry James, Voyage en France

samedi 27 septembre 2014

Aux couleurs de l'Automne














Un petit tour au jardin, il fait bon mais les températures sont devenues automnales, surtout à l'ombre.
Tout est encore bien vert, juste quelques feuilles commencent à prendre de jolis tons.
J'aime cette petite cage trouvée à l'Isle sur la Sorgue cet été, mais n'ayez crainte elle n'enfermera personne. La patte de l'intrus est celle de ce gros curieux de Micio qui vient regarder ce que je fais comme d'habitude.
Tiens, voilà  Mlle Fujita, avec sa fourrure rousse, elle est au goût du jour, mais ce n'est pas elle qui s'appelle Autumn, c'est elle :



lundi 22 septembre 2014

Dernier jour de l'été ...







Et colchiques dans les près, c'est la fin de l'été, mais cela avait commencé depuis un petit moment...

jeudi 4 septembre 2014

Souvenirs du carton à chapeau...

Le temple de l'Amour 

Le moulin du Hameau de la Reine

Le Hameau de la Reine

Pavillon du Belvédère du Rocher

branches plongeant dans un bassin de nénuphars

Le hameau de la Reine à Versailles

montagnes corses au dessus de Propriano

coucher soleil sur le petit port de Propriano en 1966

Sartène 1966

Tous ces clichés datent des années 1965-66... Le format de ces Ektas est plus grand que celui des diapositives, ils font 6 x 6 et ils ont tous été pris avec l'appareil suivant, un Rolleiflex.


Ce qui est obtenu n'est pas de la qualité de ce que je peux voir avec le compte-fil sur une table lumineuse, et je n'ai pas encore trouver un scanner pour la forme de ces documents.
Si vous avez une idée, je suis preneuse.
photos Ange Mozziconacci


lundi 1 septembre 2014

Un atelier insolite...




















Les vieilles charrues colorées se reposent à l'ombre des oliviers, la bleue s'appelle Griffon et c'est une vieille canadienne. Tous ces outils des années 50 sont d'origine américaine, beaux comme des sculptures.
Cela tombe bien nous sommes chez un sculpteur et ami, Olivier Armand.
Dans son atelier, au milieu d'objets hétéroclites, il y a une serre où s'épanouissent avec plaisir ses plantes préférées. A l'extérieur, les tons de rouille attirent le regard, il y a même des éléments qui sont ceux d'un ancien corbillard qui serviront peut-être à l'une de ses prochaines créations.
Son cheval, Mistral, magnifique percheron de 800 kgs vient me saluer, la charrue bleue est pour lui, lorsqu'il travaille dans les vignes pendant l'hiver. Ce matin, le maréchal ferrant est passé, j'ai pu admirer ses beaux sabots reluisants, Olivier a récupéré les clous, tout sert !

MISTRAL

Au retour, je vais caresser mon petit copain Rayure Rayette et sa vieille maman qui a 14 ans Catounette.

Rayure dit Rayette

Catounette (14 ans)

Si vous voulez voir quelques oeuvres de Olivier Armand (clic)