Laissons le vent tourner les pages...

Laissons le vent tourner les pages ...

L'herbe était parsemée de petites pierres blanches et quelques oliviers bas y poussaient. L'après-midi était d'un jaune éclatant. Je m'assis dans l'herbe, sous un des petits arbres, dont les branches n"étaient guère loin de ma tête, et je me reposai en regardant Avignon de l'autre côté du Rhône. C'était très doux, très tranquille et très agréable, bien que je ne sois pas certain que ce fût tout ce que je me serais attendu à trouver dans une semblable combinaison d'éléments : le mur d'une vieille cité comme toile de fond, un baldaquin d'oliviers et, comme couche, la terre provençale.
Henry James, Voyage en France

jeudi 18 décembre 2014

Bonnieux










La balade continue dans les petites rues de Bonnieux...
Dommage la table de Sylvie est fermée mais je suis accueillie par un petit minou bien sympathique !
À travers les barreaux d'un portail, des sculptures sont installées pêle mêle sur une terrasse, une décoration très kitsch sur le rebord d'une fenêtre attire le regard.
En redescendant par la rue de l'ancien presbytère, la fontaine aux deux dauphins est à sec, comme toutes les autres que j'ai vues dans le village. En continuant une ribambelle de belles portes,
Bonnieux a hérité ses richesses architecturales de son attachement de plus cinq siècles, jusqu'en 1791 au Comtat Venaissin..

jeudi 11 décembre 2014

Bonnieux













Le 3 novembre, pas un chat, même pas le Blanc, celui de l'atelier qui est fermé !
Bon, je ne monte pas plus haut, il fait vraiment trop moche ... Un petit coup d'oeil d'où je me trouve.


lundi 1 décembre 2014

Bonnieux









Malgré la pluie la balade était belle, c'était le 3 novembre dernier et j'ai l'impression qu'il a plu tout le temps depuis ! La campagne du côté de Bonnieux avait pris ses couleurs d'automne, à un moment un arc-en-ciel est apparu là-bas au fond où un rayon de soleil essayait de s'infiltrer malgré tout.

mercredi 5 novembre 2014

Buoux

















Un petit tour et puis s'en vont ! Le vent, la pluie et la fraîcheur subite n'invitent pas à la promenade.
Juste un petit arrêt, le paysage est de toute beauté avec tous ces tons.
Une fontaine et un petit lavoir, les feuilles colorées tapissent l'eau qui coule encore pour un poisson rouge.
Tout petit village qui est surtout connu pour ses impressionnantes falaises abruptes et son fort.
Ce territoire est composé de trois vallons, la Tèse, la Loube et l'Aiguebrun.