Laissons le vent tourner les pages...

Laissons le vent tourner les pages ...

L'herbe était parsemée de petites pierres blanches et quelques oliviers bas y poussaient. L'après-midi était d'un jaune éclatant. Je m'assis dans l'herbe, sous un des petits arbres, dont les branches n"étaient guère loin de ma tête, et je me reposai en regardant Avignon de l'autre côté du Rhône. C'était très doux, très tranquille et très agréable, bien que je ne sois pas certain que ce fût tout ce que je me serais attendu à trouver dans une semblable combinaison d'éléments : le mur d'une vieille cité comme toile de fond, un baldaquin d'oliviers et, comme couche, la terre provençale.
Henry James, Voyage en France

mardi 3 juin 2014

Saint-Saturnin lès Apt













En cheminant à travers les rues de Saint-Saturnin, on rencontre au détour des rues de nombreuses portes et encadrements de fenêtres sculptés. Des médaillons sont encore visibles sur certains bâtiments et sont les vestiges d'une architecture élégante.
Bon, allons prendre quelques forces, la suite c'est tout en haut vers les ruines du château médiéval et le village primitif.

5 commentaires:

  1. Danielle, je t'envie beaucoup! Quelle chance de pouvoir faire de si belles promenades dans cette région que j'aime beaucoup. gros spleen de ma part.
    Je t'embrasse, Danielle

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Danielle, j'avoue que ces journées me requinquent énormément, le spleen fiche le camp, dommage que je n'en fais pas plus ! Il faisait tellement beau ce jour-là que j'ai même pris des coups de soleil.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  3. Ces portes ,ces mascarons et autres sculptures sont de toute beauté
    Témoignage d'un riche passé
    Mais combien de vie me faudrait-il pour découvrir toutes ces merveilles
    Merci de nous les faire partager
    Je t'embrasse et te souhaite une douce journée je t'ecris ce soir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien pensé à toi, surtout quand tu vas voir la suite, je suis sûre que tu vas aimer et te rappeler quelque chose !
      J'ai laissé une petite pensée pour toi tout en haut.
      Je t'embrasse
      Danielle

      Supprimer
  4. Me voici enfin ! je pensais venir plus tôt, mais les orages et des déconnexions à répétition m'en ont empêchée.
    Que de souvenirs en voyant tes photos ! La deuxième c'est le fronton de la fontaine à côté de l'église, celle dans le bassin de laquelle j'ai vu des poisson rouges quand nous y sommes passé en 2010.
    Quant au magnifique linteau sculpté de la troisième, j'ai pensé à celui qui se trouve au 10 cours de la Liberté. Il lui ressemble beaucoup, mais ce n'est pas celui-là...
    Je connais bien le cours de la Liberté, la dernière année de vacances passée avec ma mère, en 1963, nous étions en location ici au numéro 4.
    Cet été-là est resté gravé dans ma mémoire pour diverses raisons, entre autres parce qu'un matin j'ai été réveillée par des craquements dans la maison et mon lit qui oscillait doucement. Le phénomène fut bref et je n'ai pas eu le temps d'avoir peur. Ce n'est qu'en allant aux provisions que nous avons appris qu'il y avait eu un petit séisme et que dans le village quelques tuiles et vitres étaient tombées au sol !
    Au bout du cours, on surplombe la campagne environnante et dans mon souvenir, en 63 il y avait des champs de lavande à perte de vue. De nos jours adieu lavandes ! ce ne sont plus que propriétés avec villas et piscines.
    La belle ferronnerie montrant un ange aux étoiles et aux oiseaux, sur une porte, est vraiment superbe, tu as le chic pour repérer les détails originaux !
    Bisous, Danielle, je te rejoins bientôt pour la suite de la promenade ;-)

    RépondreSupprimer